Patrice Martin-Lalande exprime son opposition à la réforme de l’élection cantonale proposée par le gouvernement