La redevance télé élargie aux résidences secondaires : un bricolage et un retour en arrière

samedi 13 octobre 2012 17 h 15 min

Interrogé par le journaliste du Figaro Enguérand RENAULT dans le cadre d’un article sur l’amendement de son collègue socialiste Patrick BLOCHE ayant pour objet d’étendre l’assiette de la « contribution à l’audiovisuel public » (ex-redevance) aux résidences secondaires, Patrice MARTIN-LALANDE, rapporteur spécial du budget des « médias » sous les 2 précédentes législatures, a estimé que « cette proposition est un bricolage et un véritable retour en arrière ».
Patrice MARTIN-LALANDE estime en effet que l’élargissement de la contribution à l’audiovisuel public aux résidences secondaires engendrera des difficultés techniques et d’importants coûts de collecte sans pour autant améliorer le financement du service public de la télévision.
Patrice MARTIN-LALANDE est le parlementaire qui s’était le plus investi en 2004 pour la réforme de la collecte de la redevance audiovisuelle. Comme l’a constaté la Cour des Comptes en 2008, cette réforme permet de réaliser chaque année 100 millions d’€ d’économies de frais de collecte, elle facilite la gestion des exonérations sociales et elle assure finalement mieux le financement du service public, tout en modernisant l’État.
Lisez ci-joint l’article du Figaro daté du 12 octobre.

121012_figaro_redevance_tele_elargie_residences_secondaires.pdf [1]


URL to article: https://www.patricemartinlalande.net/2012/10/la-redevance-tele-elargie-aux-residences-secondaires-un-bricolage-un-retour-arriere.html

URLs in this post:

[1] 121012_figaro_redevance_tele_elargie_residences_secondaires.pdf: http://www.patricemartinlalande.net/wp-content/uploads/2013/05/121012_figaro_redevance_tele_elargie_residences_secondaires.pdf

© 2013 patricemartinlalande.net