Après l’annonce de fermeture faite par les dirigeants socialistes et écologistes, Patrice MARTIN-LALANDE interroge le Ministre de l’Énergie sur l’avenir de la centrale nucléaire de Saint-Laurent (communiqué de presse)

mardi 28 février 2012 12 h 47 min

Patrice MARTIN-LALANDE a interrogé ce mardi 28 février dans l’hémicycle le Ministre de l’Énergie, Éric BESSON, sur l’avenir de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux après l’annonce faire par les dirigeants socialistes et écologistes de la fermeture avant 2025 de cette centrale.

Patrice MARTIN-LALANDE a souligné l’inquiétude que cette annonce a fait naître chez les personnels de la centrale, les personnels des entreprises prestataires, les élus ainsi que les habitants des communes impactées. Il a qualifié une telle fermeture de « catastrophe économique, sociale et financière pour le Loir-et-Cher ».

Patrice MARTIN-LALANDE a aussi rappelé qu’à son initiative, et à celle du président Maurice LEROY, le Conseil général de Loir-et-Cher avait solennellement exprimé en décembre son opposition à la fermeture de la centrale nucléaire de Saint-Laurent.

Patrice MARTIN-LALANDE a donc interrogé le Ministre de l’Énergie Éric BESSON sur la position du Gouvernement quant à ce projet de fermeture, sur les suites qui seront données pour la centrale de Saint-Laurent aux recommandations de l’Autorité de sûreté nucléaire, et sur les garanties que le Gouvernement pourra apporter pour l’avenir des 2 000 emplois qui dépendent de la centrale.

Le Ministre chargé de l’Énergie a assuré au député que le Gouvernement n’avait aucunement l’intention de fermer une quelconque centrale nucléaire en France, cette position valant a fortiori pour la centrale de Saint-Laurent.

Éric BESSON a en effet rappelé qu’il ressort des travaux récemment réalisés par la Cour des Comptes (sur le coût du nucléaire) et la commission pluraliste « Énergies 2050 » (sur les scénarios énergétiques à l’horizon 2050) que tous les critères de choix (sécuritaire, économique, écologique, etc.) sont en faveur de la prolongation de la durée de vie des réacteurs nucléaires en activité.

Patrice MARTIN-LALANDE se réjouit que le Ministre chargé de l’Énergie ait clairement affirmé que cette conclusion nationale valait pour la centrale de Saint-Laurent dont l’exploitation pourra être prolongée d’au moins 10 ans après le prochain examen de sûreté prévu en 2013, en attendant l’aboutissement des travaux nationaux sur la prolongation de la durée d’exploitation.

Ci-joint: le texte et la vidéo de l’intervention du député et de la réponse du ministre.

 

qosd_nucleaire_120228_vfinale.pdf [1]


URL to article: https://www.patricemartinlalande.net/2012/02/apres-lannonce-fermeture-faite-par-les-dirigeants-socialistes-ecologistes-patrice-martin-laland.html

URLs in this post:

[1] qosd_nucleaire_120228_vfinale.pdf: http://www.patricemartinlalande.net/wp-content/uploads/2013/05/qosd_nucleaire_120228_vfinale.pdf

© 2013 patricemartinlalande.net