"Bienvenue sur mon site !"

Patrice Martin-Lalande

Député de la 2ème circonscription de Loir-et-Cher
Président du Pays de Grande Sologne

Agissons : nos amis indécis de la droite et du centre ne doivent pas se tromper !

cover

Mes chers amis,

Jamais le 1er tour n’a été aussi décisif, mais jamais l’abstention et l’indécision n’ont été aussi élevées. Alors que l’élection va se jouer au 1er tour, l’abstention atteindrait 30% des inscrits et l’indécision 30% des participants. Cette indétermination est inédite.

L’actualité nous rappelle, dramatiquement, que le prochain Président n’aura droit à aucune “période d’essai”.

Je veux donc m’adresser à travers vous à nos électeurs de la droite et du centre qui sont encore tentés par un autre choix que François Fillon dimanche.

La première impasse pour la France, c’est Emmanuel Macron. M. Macron, c’est la gauche masquée. Il a été le principal artisan de la politique économique et sociale catastrophique du Président de la République pendant 5 ans. Il se trouve dans l’obligation d’avancer dissimulé derrière un programme attrape-tout, au mieux ambigu, le plus souvent trompeur. Voter Macron revient à renoncer à toute alternance en remettant une pièce dans « le jukebox hollandais » pour 5 années d’inaction et d’échecs socialistes.

La deuxième impasse pour la France, c’est Nicolas Dupont-Aignan. On peut avoir de la sympathie pour sa personne et ses idées. Mais la présidentielle 2017 n’a rien à voir avec les précédentes. Avant, voter “avec son coeur” au 1er tour ne prêtait pas, ou peu, à conséquence. Cette année, c’est l’inverse. Voter Dupont-Aignan revient à marquer un but contre son camp en aidant la gauche et le FN à se qualifier pour le 2nd tour au détriment de François Fillon.

L’ultime impasse pour la France, c’est Marine Le Pen. Mme Le Pen, c’est une extrême droite avec certaines idées d’extrême gauche. C’est la sortie de l’euro qui ferait perdre à tous les Français en pouvoir d’achat. Et qui ruinerait les petits épargnants. C’est aussi la sortie de la PAC, le retour de l’âge de la retraite à 60 ans, l’embauche sans compter de fonctionnaires. Bref, c’est la faillite assurée. Et surtout, Mme Le Pen sera battue au 2nd tour dans tous les cas de figure. Donc pour les électeurs de la droite et du centre en colère, priver François Fillon de leur vote en votant Le Pen revient à élire un Président de gauche voire d’extrême gauche.

Les électeurs de la droite et du centre encore abstentionnistes ou indécis doivent refuser dimanche le duel mortel entre la gauche et le Front national. Entre l’imposture et l’aventure. Entre ceux qui ont déjà échoué et ceux qui échoueront à coup sûr.

Il n’existe qu’une seule véritable et profonde alternance.

François Fillon est le seul candidat à proposer un projet de redressement national en rupture avec 5 années d’inaction et d’échecs socialistes. Le seul candidat à proposer un programme crédible et financé.

Le seul à avoir la stature du Président dont la France a besoin dans la tourmente, face au terrorisme et aux autres menaces.

François Fillon, c’est donc mon choix. Et je souhaite, pour la France et les Français, qu’il soit aussi le vôtre.

Bien cordialement,

 

Patrice Martin-Lalande

Député de Loir-et-Cher

cover