Bienvenue sur le site de

Patrice Martin-Lalande

Communiqué de presse de P. Martin-Lalande après le 2nd tour

Communiqué de Patrice Martin-Lalande

Député de Loir-et-Cher

Après une Primaire sans impair,

tous rassemblés derrière François Fillon

pour gagner le combat de la réforme !

On disait les Français déçus et éloignés de la politique … En désignant massivement François Fillon pour être le candidat unique de la droite et du centre à la prochaine présidentielle, plus de 4,3 millions d’électeurs de la Primaire viennent au contraire de montrer qu’ils veulent participer activement à l’alternance et au redressement de la France !

Les Français rejettent la politique quand elle n’apporte ni espoir, ni projet, ni résultats. Mais ils y adhèrent lorsqu’elle porte une vision ambitieuse, des valeurs solides et des propositions concrètes pour la France.

Les premiers vainqueurs de cette Primaire sont la démocratie et la ferme volonté de réformer pour remettre la France sur pied. C’est l’affirmation populaire que notre Pays ne peut plus rafistoler mais doit refonder, de fond en comble, son modèle économique et social.

Par leur contribution au débat et aux propositions, tous les candidats ont permis le succès exceptionnel de cet exercice électoral inédit. Tous les candidats – et en particulier au second tour Alain Juppé – et tous les électeurs ont donné au vainqueur la légitimité démocratique la plus élevée.

Je félicite de tout cœur François Fillon qui a su formidablement gagner la confiance et l’adhésion du peuple de la droite et du centre. François Fillon est un ami de longue date, depuis que nous avons travaillé ensemble dans des cabinets ministériels des gouvernements Chirac et Barre, puis au Parlement.

Je veux aussi féliciter l’ensemble des bénévoles – en commençant par ceux de Loir-et-Cher – qui ont contribué à la très bonne tenue des 10 229 bureaux de vote maillant le territoire national et, donc, à la réussite collective de notre Primaire.

Nous sommes désormais tous unis derrière François Fillon pour assurer son élection à la présidence de la République. Sous sa conduite, nous aurons à coeur de faire comprendre à tous nos concitoyens les raisons pour lesquelles nous n’avons plus le choix du rafistolage et nous devons réussir la mutation historique de la France. Il nous faudra notamment faire comprendre comment l’effort requis est équitablement réparti et comment les bénéfices de cet effort national seront justement  partagés.