COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE PATRICE MARTIN-LALANDE « Je ne serai pas candidat aux prochaines élections départementales »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE PATRICE MARTIN-LALANDE

 » Je ne serai pas candidat aux prochaines élections départementales »

 

“On ne voit pas les années passer, on se croit toujours infatigable, on continue de travailler à fond, et un jour on reçoit un signal d’alarme sur sa santé …

J’ai reçu ce signal en décembre.

Examens, diagnostics, conclusion des médecins : je peux continuer mon travail de député en suivant un traitement approprié. Mais il ne serait pas raisonnable de continuer au rythme actuel en étant candidat aux prochaines élections départementales.

J’ai réfléchi en famille et avec mes proches amis.

Être raisonnable, c’est tenir l’engagement pris en 2012 envers mes électeurs d’assurer pleinement ma mission de député jusqu’en 2017.

Être raisonnable, c’est ne pas reprendre un engagement supplémentaire maintenant que je dois ménager ma santé. J’ai finalement décidé de ne pas être candidat aux prochaines élections départementales.

En effet, à la demande de la majorité départementale et son président Maurice Leroy, j’avais accepté d’être candidat dans le nouveau canton de Chambord dont les habitants m’ont, eux aussi, élu 2 fois conseiller régional et 5 fois député ! Par solidarité, j’avais très envie de gagner cet ultime combat pour renforcer notre majorité départementale !

Je regrette profondément de ne pouvoir être candidat car, depuis 1979, j’ai siégé plus de la moitié de ma vie au Conseil général ! J’ai participé ardemment à 36 années de travail pour notre département et ses habitants, aux côtés de nombreux amis conseillers généraux, depuis la présidence de Kléber Loustau jusqu’à celle de Maurice Leroy. J’ai conduit avec bonheur, depuis leur création, l’action du Syndicat de la Sologne (SMADES) puis celle du Pays de Grande Sologne. Et récemment la création et la mise sur orbite du SMO « Loir-et-Cher numérique ».

Je remercie chaleureusement les habitants et les élus du canton de Lamotte avec qui, grâce à leur confiance, j’ai pu travailler pour faire ensemble de ce canton l’un des plus dynamiques et accueillants du Loir-et-Cher. Je n’oublierai jamais les combats et les joies de cet engagement, de la simple intervention pour aider une personne en difficulté aux projets les plus exceptionnels comme le Center Parcs ou la Fédération française d’équitation !

Je souhaite de tout cœur que mes électeurs du canton de Lamotte, rejoints par les électeurs d’une large partie du canton de Salbris, accordent leur confiance en mars prochain à Pascal Bioulac, qui me succède déjà — à quelques années de distance — à la mairie de Lamotte et qui est le 1er vice-président de la Communauté de communes Coeur de Sologne ; et à Isabelle Gasselin, nouveau maire de La Ferté-Imbault, qui a été notamment ma collaboratrice parlementaire.

Ils auront la chance d’avoir comme suppléants respectifs Olivier Pavy, le nouveau maire de Salbris et président de la Communauté de communes de la Sologne des Rivières ; et Chantal Meersschaut, maire de Souvigny, vice-présidente de la Communauté Coeur de Sologne. Chantal est mon actuelle suppléante au Conseil général depuis 2008.

Avec Maurice Leroy, Claude Beaufils et Guillaume Peltier, nous soutiendrons avec enthousiasme dans ce canton les candidats de la majorité départementale UPLC dont les noms seront rendus publics dès les prochains jours.”

 

Patrice MARTIN-LALANDE

Député de Loir-et-Cher

1er Vice-président du Conseil général