Loi de finances rectificative : PML vote « contre »

Avec ses collègues du Groupe UMP à l’Assemblée nationale, PML a voté « contre » le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2014 discuté en séance publique le 9 décembre.

Ce 2nd PLFR de l’année (après celui adopté fin juillet) entérinait un nouveau dérapage du déficit de l’Etat qui atteindra 88,2 milliards d’€ à la fin de l’année 2014, soit 4,3 milliards d’€ de plus que ce qui était prévu dans la 1ère loi de finances rectificative. La prévision de déficit public reste inchangée pour cette année : 4,4 %.

Le « collectif budgétaire » avait pour principal objectif d’éviter à la France un avis négatif de la Commission européenne par un effort supplémentaire in extremis de 3,6 Mds€. Si le Gouvernement gagne ainsi un nouveau sursis, il n’en reste pas moins condamné à entreprendre et mener rapidement les réformes structurelles et de modernisation nécessaires pour réduire enfin substantiellement son déficit budgétaire.