Biographie de Patrice Martin-Lalande

Portrait officiel de Patrice Martin-Lalande pour la 14ème législature

Portrait officiel de Patrice Martin-Lalande pour la 14ème législature

PML est né le 2 décembre 1947 à Grenoble (Isère).

 

LA SCOLARITÉ

PML est arrivé à Lamotte-Beuvron lorsque son père a été nommé médecin du sanatorium des Pins. Il y a fait sa scolarité, du cours préparatoire à la 3ème, à l’école et au collège de Lamotte.

Puis il a étudié successivement à Orléans (lycée Pothier, lycée St Croix et Faculté de droit) et à Paris (Université Paris II et Sciences Po Paris).

 

LES PREMIERS ENGAGEMENTS

PML s’est engagé dans la vie politique dès 1969 en adhérant à l’Union des Jeunes pour le Progrès (UJP), le mouvement des jeunes gaullistes dont il a été le responsable de la section de la ville de Lamotte-Beuvron, puis du département du Loir-et-Cher et de la région Centre.

A l’université, il a été membre (1969-1970) du bureau national (chargé des relations avec la presse) de l’Alliance des mouvements réformistes universitaires (AMRU),  un syndicat étudiant qui soutenait la réforme universitaire lancée après 1968 par le ministre de l’Éducation nationale Edgar FAURE.

A Sciences Po Paris, il a milité au sein de l’Union des Étudiants Gaullistes (1970).

Il a été membre actif du « Club Nouvelles Frontières » présidé par l’ancien ministre Jean CHARBONNEL (1971-1972).

 

LES CABINETS

PML a été membre des cabinets de plusieurs ministres et secrétaires d’État entre 1972 et 1981, puis entre 1986 et 1988 : Raymond MARCELLIN (Intérieur), Joseph FONTANET (Éducation nationale), Robert GALLEY (Défense), Jean-Pierre SOISSON (Universités), Antoine RUFENACHT (Industrie), Jean-Philippe LECAT (Culture) et Alain CARIGNON (Environnement).

Il a été le directeur de cabinet du président du Conseil régional du Centre (Jean DELANEAU) de 1981 à 1983, puis chargé de mission au cabinet du président du Conseil régional d’Ile-de-France (Michel GIRAUD) de 1984 à 1986.

 

LES MANDATS LOCAUX

PML a été maire-adjoint d’Olivet (45) de 1977 à 1979.

Il aura été conseiller général du canton de Lamotte-Beuvron pendant 35 ans à l’issue du mandat en cours (élu en mars 1979, mars 1982, octobre 1988, mars 1994, mars 2001 et mars 2008).

Il est vice-président du Conseil général depuis mars 1994 et 1er vice-président depuis 2012 ; chargé depuis 2004 des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Il a été maire de Lamotte-Beuvron pendant plus de 18 ans (élu en septembre 1982, mars 1983, mars 1989 et juin 1995), jusqu’en mars 2001.

Il a été conseiller régional du Centre et président de la commission « éducation et formation » pendant 7 ans (1986-1993), jusqu’à son élection comme député.

Il a été président du Syndicat de la Sologne de 1986 à 2009.

Il préside le Pays de Grande Sologne depuis sa création en 1997.

 

LES RESPONSABILITÉS ASSOCIATIVES

PML a été vice-président de l’Association des maires de Loir-et-Cher et président de la Commission TIC de l’Association nationale des maires (1995-2001).

Il a été membre du comité directeur du Mouvement national des élus locaux (MNEL) de 1979 à 1986, et secrétaire général de l’Association des jeunes élus locaux (AJEL) de 1980 à 1982.

 

LE DÉPUTÉ DE LOIR-ET-CHER

PML est député de Loir-et-Cher depuis 1993 (réélu en 1997, 2002, 2007 et 2012).

Il a été membre de la Commission de la défense (1993-1997), secrétaire de la Commission des affaires culturelles (1997-2002), membre de la Commission des finances et rapporteur spécial du budget des « Médias » (2002-2012). Depuis 2012, il est membre de la Commission des affaires étrangères, dans le cadre de laquelle il préside notamment une Mission d’information sur la Chine.

PML est membre du Groupe UMP. Il a siégé au Bureau de ce groupe de 2002 à 2012.

PML avait été nommé en novembre 1996, par le Premier ministre Alain JUPPÉ et le ministre des Télécommunications François FILLON, « parlementaire en mission » ; il leur avait remis en avril 1997 le rapport « L’internet, un vrai défi pour la France » qui présentait 134 propositions pour développer l’internet en France.

Il a été le créateur en 1997 du Groupe d’études sur l’internet de l’Assemblée nationale, groupe d’études qu’il co-préside depuis sa création.

Sous l’actuelle 14ème législature, il est le vice-président des groupes d’études sur la chasse et les énergies et le vice-président des groupes d’amitié avec la Corée du Sud, la Guinée-Bissau, la Jamaïque, le Mexique, le Qatar et Singapour.

PML est par ailleurs membre de la mission relative à la transition du réseau de cuivre vers les réseaux en fibre optique mise en place par le Gouvernement en 2013 et présidée par M. Paul CHAMPSAUR.

De 2007 à 2012, PML a été le président exécutif du Groupe français (50 députés et 50 sénateurs) de l’Union interparlementaire (UIP, organisation mondiale des parlements) et a présidé l’une des 3 commissions de l’UIP. Depuis 2012, il est vice-président du Groupe français de l’UIP et membre du bureau de la Commission UIP des affaires des Nations Unies.

 

LES PUBLICATIONS

L’internet: un vrai défi pour la France; rapport au Premier Ministre, rapport comme « parlementaire en mission », 1997;

Le Loir-et-Cher, Hachette, coll. « Gens et Pays de France », 1983.

Publications de l’Assemblée nationale :

  • De nombreux rapports législatifs, et notamment 11 rapports sur le budget des « médias » de 2002 à 2012 ;
  • De nombreux rapports d’information, notamment sur « la redevance audiovisuelle » (2003) et « le bilan de la réforme de la redevance audiovisuelle » (2008), « les conventions collectives des personnels de l’audiovisuel public » (2004), « les comptes et la gestion des opérateurs de l’audiovisuel extérieur » (2008), « la société de l’information dans le budget de l’État » (2007).

Biographie_PML_2013