Des parlementaires de tous bords se mobilisent pour assurer l’avenir des emplois du jeu vidéo en France et en Europe (communiqué de presse)

mercredi 20 février 2013 13 h 41 min

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Mercredi 20 février 2012
 
Des parlementaires de tous bords se mobilisent
pour assurer l’avenir des emplois du jeu vidéo en France et en Europe
 
La France est considérée comme un des pays les plus créatifs au monde dans l’industrie du jeu vidéo. Et pourtant elle a perdu plus de 5 000 emplois sur 10 000 dans cette industrie ces dernières années !
Les parlementaires, de la majorité comme de l’opposition, soucieux de l’avenir des emplois du jeu vidéo en France refusent cette situation paradoxale: les Français ne peuvent se résigner à perdre massivement des emplois sur un marché en plein développement où ils ont une des meilleures créativités du monde !
Face à la concurrence agressive d’un certain nombre de pays, les députés Vincent FELTESSE (PS), Patrice MARTIN-LALANDE (UMP), et les sénateurs André GATTOLIN (EELV) et Catherine MORIN-DESAILLY (UDI) tirent la sonnette d’alarme et considèrent qu’il faut agir sans attendre.
En effet, une « fenêtre d’opportunité » s’ouvre pour la France et l’Europe : le basculement du jeu vidéo vers la dématérialisation et la mobilité, ainsi que l’apparition d’une nouvelle génération de consoles, redistribuent les cartes de l’industrie du jeu vidéo.
Afin de partager une information et une analyse précises sur les causes de l’affaiblissement du secteur du jeu vidéo en France, et surtout réfléchir ensemble aux solutions possibles et aux initiatives urgentes à prendre aux plans français et européen, les parlementaires FELTESSE, MARTIN-LALANDE, GATTOLIN et MORIN-DESAILLY ont organisé ce 20 février un petit-déjeuner de travail avec le Syndicat national du jeu vidéo (SNJV), présidé par Nicolas GAUME, sur le thème « comment assurer l’avenir du jeu vidéo en France et en Europe ? ».
Au cours de cette rencontre, ces parlementaires – rejoints par les députés Julien AUBERT, Christian KERT, Anne-Yvonne LE DAIN, Franck RIESTER et Lionel TARDY – ont posé un diagnostic lucide sur la situation du secteur du jeu vidéo en France.
Ils ont réaffirmé la volonté de l’Europe et de la France de localiser sur leur territoire les activités créatrices et les emplois du jeu vidéo en prenant les mesures nécessaires dans la compétition internationale pour offrir les mêmes conditions favorables que nos concurrents.
Parmi les initiatives débattues pour assurer l’avenir des emplois du jeu vidéo en France et en Europe, les parlementaires se sont notamment accordés pour améliorer le cadre européen et français du crédit d’impôt jeu vidéo et promouvoir la création d’un fonds jeu vidéo dans le cadre de la Banque publique d’investissement.
 
Vincent
FELTESSE
Patrice
MARTIN-LALANDE
André
GATTOLIN
Catherine
MORIN-DESAILLY
Député PS
de la Gironde
Député UMP
de Loir-et-Cher
Sénateur EELV
des Hauts-de-Seine
Sénatrice UDI
de la Seine-Maritime
 

cp_pdj_parlementaire_jv_v3.pdf [1]
130220_la_tribune_le_jeu_video_tire_la_sonnette_d_alarme.pdf [2]


URL to article: http://www.patricemartinlalande.net/2013/02/parlementaires-tous-bords-se-mobilisent-assurer-lavenir-emplois-jeu-video-france-europe-communi.html

URLs in this post:

[1] cp_pdj_parlementaire_jv_v3.pdf: http://www.patricemartinlalande.net/wp-content/uploads/2013/05/cp_pdj_parlementaire_jv_v3.pdf

[2] 130220_la_tribune_le_jeu_video_tire_la_sonnette_d_alarme.pdf: http://www.patricemartinlalande.net/wp-content/uploads/2013/05/130220_la_tribune_le_jeu_video_tire_la_sonnette_d_alarme.pdf

© 2013 patricemartinlalande.net