Chasse: le groupe d’études de l’Assemblée nationale auditionne le président des chasseurs

Le groupe d’études sur la chasse de l’Assemblée nationale a auditionné le nouveau président de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) le mardi 11 janvier.
Vice-président du groupe d’études sur la chasse, Patrice Martin-Lalande a interrogé le président Bernard Baudin sur plusieurs points:
1/ le problème de l’engrillagement qui cloisonne les territoires cynégétiques. Le président Baudin est intéressé par l’étude initiée par le Pays de Grande Sologne.
2/ La difficulté de s’engager dans les contrats Natura 2000, en Sologne comme ailleurs, tant qu’il restera un doute sur le caractère « perturbant » de la chasse. Le conseiller technique « chasse » du nouveau ministre de l’environnement, le président du groupe d’études Jérôme Bignon et le président de la FNC ont confirmé que la rectification de la loi française réglait le problème.
3/ La valorisation des venaisons, notamment de grands gibiers, dans les régions cynégétiques comme la Sologne. Le président Baudin a affirmé la volonté de la FNC de développer cette valorisation et en particulier la volonté que chaque fédération pousse à la création d’unités de découpage dans chaque département.
4/ La lutte contre la prolifération des cormorans qui détruit des zones humides qui sont reconnues par Natura 2000 comme d’intérêt communautaire; il faut mettre fin à cette incohérence mortelle pour la pisciculture et destructrice d’une des activités qu’il faudrait maintenir pour protéger la biodiversité des zones humides. Le conseiller technique « chasse » du ministre de l’environnement a accepté la proposition de Patrice Martin-Lalande d’examiner sous l’angle de la cohérence avec Natura 2000 le problème de la prolifération des cormorans.
5/ Patrice Martin-Lalande et Olivier Dassault ont exprimé le danger que représenterait pour la chasse au canard en Sologne l’adoption d’un projet d’article de loi interdisant la chasse à tir du gibier d’eau à l’agrainée. Cette information a été donnée à Patrice Martin-Lalande par le lieutenant de louvetterie Alain Pointard (Nouan-le-Fuzelier). La réponse du conseiller technique du ministre, du président du groupe d’études Jérôme Bignon, et du président de la FNC est claire: ce projet n’est qu’un document interne aux services du ministère qui n’a pas été validé par le cabinet; ce projet d’article ne figure pas, et ne figurera pas, dans la proposition de loi en cours d’élaboration entre M. Bignon et la FNC. Cette proposition de loi de simplification de la chasse devrait être examinée à l’Assemblée nationale cette année. Patrice Martin-Lalande organisera une « concertation législative » en Loir-et-Cher avant la discussion de cette proposition de loi à l’Assemblée nationale. Le secrétaire administratif du groupe d’études est le Solognot Michel Berthelier.